Communiqué de presse

Technologie de vissage

 

(Communiqué de presse, Janvier 2010) Gestion de qualité au niveau de la production en série

Les techniques de mesure réduisent les campagnes de rappel

 

Contrôler les opérations de vissage et identifier les défauts dès l'assemblage

 

Le rappel des produits vendus est la hantise de tout fabricant. L'un des secteurs les plus concernés par les risques de défauts de fabrication est celui de la construction de véhicules lourds. L'obligation de rappel s'applique lorsqu'un défaut de fabrication engendre un danger soudain, imprévisible, inévitable et immédiatement sérieux. Dans le cas où un tel défaut occasionne des dommages démontrables, l'office fédéral pour le transport routier (Kraftfahrtbundesamt) apporte un soutien aux fabricants de véhicules : il rassemble et relaie les données pertinentes concernant les propriétaires des véhicules touchés de manière à ce que ceux-ci puissent être rapidement enregistrés. Par ailleurs, il tient un registre officiel des rappels effectués. Le registre de l'année 2008 fait ainsi état de 148 cas impliquant le rappel d'environ 726 000 véhicules pour révision. Pour autant, l'analyse des cas de rappel recensés au cours des trois dernières années semble indiquer une tendance à la réduction de ce genre d'opérations. Si pendant l'année 2008 on a comptabilisé 148 rappels, ce chiffre s'élevait à 157 en 2007 et 167 en 2006. Il est probable que cette tendance favorable soit due à l'intensification des efforts en ce qui concerne la finition des pièces ayant trait au domaine de la sécurité. Or ce ne sont pas uniquement les fabricants de véhicules qui en bénéficient, mais également le secteur du transport de fret dans toutes ses ramifications. La responsabilité du fabricant stipulée par la loi se traduit par ailleurs par un contrôle de qualité des processus industriels dans de nombreux autres secteurs. Dans toute opération d'assemblage, les processus de vissage sont particulièrement déterminants. Dans les chaînes de montage automatisées, leur surveillance et documentation s'effectue à l'aide de techniques de mesure de haute précision, dont l'objectif est d'éviter tout défaut de fabrication ou de reconnaître ceux-ci au moment de la production afin d'identifier et d'isoler les pièces "non conformes". Dans le domaine des techniques de vissage, la société bavaroise DEPRAG SCHULZ GMBH & CO. KG s'est forgée une solide réputation avec ses visseuses électriques et pneumatiques tant pour usage manuel qu'en systèmes de montage industriels. Dotée d'un laboratoire d'étalonnage DAkkS accrédité, la société, qui emploie près de 600 personnes dans plus de 50 pays, dispose d'un solide savoir-faire dans les techniques de mesure associées à ces processus. Les processus de vissage sont soumis à des lois physiques qui s'avèrent être d'une grande utilité pour les techniques de mesure. Le but de toute opération de vissage est justement de générer une certaine force de traction (ou de tension) ou une action de serrage ou de desserrage entre deux pièces. Dans le cas des actions de serrage, l'unité de mesure pertinente est soit la longueur (profondeur de vissage) ou l'angle (nombre de tours). Ces unités peuvent être mesurées directement à l'aide de systèmes de mesure NC ou indirectement par le biais de la mesure de la durée du processus. Dans la plupart des cas, les opérations de vissage sont effectuées dans le but d'obtenir une certaine force de serrage. Celle-ci est déterminée de manière à ce que la fonction souhaitée de la connexion soit conservée pour toute force de travail (voir le diagramme 1), sans que la résistance maximale des composants ne se trouve dépassée. Le problème est que les pièces et matériaux sont fréquemment soumis à des contraintes et des phénomènes de tassement non définis entraînant des variations de la force de tension réelle. Le couple est l'unité de mesure par excellence des opérations de vissage. En effet, dans les systèmes de montage en série, la force de tension réellement souhaitée ne peut être déterminée de manière directe. Le contrôle et le pilotage des processus d'assemblage doit par conséquent s'effectuer à l'aide d'unités de mesure indirectes. En règle générale, on a recours au couple de serrage : une valeur qui s'obtient à partir de la force de tension estimée à l'aide des formules spécifiées par la directive VDI 2230 . Le terme "mesure" est synonyme de "comparaison » : un instrument de mesure compare une grandeur inconnue avec une référence connue, ou étalon. S'il s'agit de mesurer le couple, on a ainsi recours à des "étalons nationaux", maintenues par l'office fédéral physique et technique de Braunschweig . Un prérequis de base de toute opération de contrôle de qualité est la traçabilité des systèmes de mesure employés à l'étalon national. Cette traçabilité est reconnue lorsqu'il peut être démontré que l'instrument ou système de mesure utilisé fait partie d'une chaîne d'étalonnage ininterrompue avec l'étalon national. Le service d'étalonnage allemand (DAkkS)a été établi en 1977. Par le biais de cette institution, l'office de Braunschweig peut se concentrer sur les opérations d'étalonnage de pointe, tandis que les laboratoires DAkkS s'occupent des étalonnages ayant trait aux processus industriels. La société DEPRAG SCHULZ GMBH & CO. KG dispose depuis 2008 d'un laboratoire de test et d'étalonnage DAkkS accrédité, une preuve supplémentaire de ses compétences en matière de mesure des couples. Ce spécialiste des outils de vissage et systèmes automatisés propose une large gamme de plateformes, clés et autres instruments pour la mesure des couples. L'offre comprend également tout le nécessaire à la création d'un laboratoire de mesure, allant du simple plan de travail jusqu'aux instruments de haute précision. Les normes de gestion de qualité modernes exigent à des fins de certification un contrôle de l'étalonnage des installations coûteuses à l'aide de techniques de mesure adaptées. Instruments de mesure

Le choix de l'instrument de mesure adéquat dépend de chaque application.

Exemple 1 : Un opérateur utilise en permanence une visseuse pneumatique DEPRAG MICROMAT® ou MINIMAT® avec le même type de vis. L'arrêt du moteur de la visseuse lorsque le couple de rotation maximal est atteint lui permet d'effectuer un vissage conforme à des normes préétablies. Dans certains processus, les visseuses sont contrôlées à l'aide d'enregistreurs de couple afin d'effectuer les réglages nécessaires en cas d'écart par rapport aux valeurs souhaitées. Ces contrôles peuvent être effectués à l'aide des plateformes de mesure DEPRAG, qui s'adaptent aussi bien à des installations fixes qu'à des chariots de mesure mobiles. Avec la surface polie plaquée contre un plan de travail, ces plateformes fournissent des valeurs de grande précision et ne sont aucunement influencées par les forces de cisaillement et les torsions transversales. Exemple 2 : Au sein d'une chaîne d'assemblage automatisée, les visseuses doivent être contrôlées régulièrement. Les clés de mesure DEPRAG droites ou à renvoi d'angle permettent d'effectuer des vérifications du couple des visseuses à l'aide d'un chariot mobile, sans besoin de démonter l'unité d'assemblage. Ces clés permettent également de mesurer la force de tension de connexions déjà existantes par action de serrage ou desserrage. Exemple 3 : Les transducteurs intégrés mesurent le couple directement au niveau de la pièce et fournissent les valeurs à la machine responsable de l'entraînement des visseuses ou à un dispositif de collecte de données. Le processus de vissage est ainsi surveillé de près, ce qui s'avère être particulièrement utile dans le cas de pièces liées à la sécurité. En association avec les instruments de mesure électroniques sophistiqués de DEPRAG, la mesure du couple de rotation et de la force de tension satisfont les normes de contrôle les plus exigeantes et garantissent une assurance qualité optimale. Exemple 4 : Les mesures en cours de montage peuvent également être effectuées à l'aide d'une visseuse pneumatique DEPRAG MICROMAT®-C/MINIMAT®-C, d'une visseuse à pilotage électronique par mesure de courant MICROMAT®-EC/MINIMAT®-EC ou d'une visseuse à pilotage électronique Sensorik EC-Servo MICROMAT®-EC-Servo et MINIMAT®-EC-Servo. Dans ce cas, la mesure du couple de rotation est déjà intégrée dans la visseuse. La visseuse EC-Servo est particulièrement recommandée lors du vissage de pièces appartenant à la catégorie A ("Danger de mort"), soumises aux normes de sécurité les plus rigoureuses. Pour les visseuses EC et EC-Servo, le contrôle et le réglage de l'angle de vissage sont sous-entendus. Principes de mesure Différents principes s'appliquent à la mesure des couples de rotation. Chez DEPRAG, les techniques de mesure reposent sur des extensomètres ou enregistreurs PE (piézo-électriques). L'appareil le plus approprié dépend de chaque situation spécifique. Selon Jürgen Hierold, directeur des ventes chez DEPRAG : "Grâce à d'innombrables adaptations pour toutes les opérations de vissage possibles et imaginables, nous sommes en mesure de proposer un instrument de mesure adapté à chaque application". Les extensomètres sont particulièrement économiques, tandis que les transducteurs PE se caractérisent par une amplitude de mesure élevée et une très grande solidité mécanique. Documentation Les protocoles de gestion de qualité actuels exigent plus que la simple mesure du couple : la documentation et l'évaluation des résultats des mesures sont devenues des étapes obligatoires. À ce sujet, DEPRAG propose une large gamme d'instruments de mesure électroniques permettant, en commun avec des extensomètres et transducteurs PE, non seulement la lecture des valeurs mesurées, mais également leur stockage et analyse détaillée. Il est ainsi possible de régler, surveiller et contrôler les couples de serrage des visseuses manuelles et intégrées. Le contrôle et l'étalonnage des clés dynamométriques font également partie des fonctionnalités proposées, au même titre qu'une évaluation de la qualité de l'assemblage. Le boîtier de mesure ME5000 ME5000 avec batterie intégrée et station de chargement permet d'effectuer ces différentes analyses directement au cours de l'assemblage. Il peut être connecté à un extensomètre ou un transducteur PE et stocker les données mesurées sur un ordinateur. Le boîtier de mesure ME5400 a quant à lui été conçu pour une utilisation en laboratoire de mesure, relié lui aussi à un ordinateur. le dispositif de mesure électronique transfère par le biais d'une connexion USB 2.0 de grandes quantités de données au format ASCII, permettant une analyse statistique complète. Un logiciel interactif DEPRAG permet le tracé d'une carte de haute résolution de l'ensemble des points de fixation sous forme de diagramme de courbe. Le boîtier de mesure ME5600 dispose quant à lui d'un écran tactile et d'une fonction de réseau intégrée. L'écran et la résolution particulièrement élevée des données de mesure constituent deux atouts majeurs de ce modèle. Traçabilité Avec son laboratoire d'étalonnage DAkkS accrédité , la société DEPRAG SCHULZ GMBH & CO. KG est devenue un partenaire privilégié pour toutes les opérations de gestion de qualité en matière de vissage. Ce laboratoire propose un programme complet pour la vérification des instruments de mesure : étalonnage des instruments chez l'utilisateur ou même directement chez les fabricants d'outils pneumatiques ou électriques, étalonnage avec protocole de mesure et étalonnage de chaînes de mesure complètes. D'après Dagmar Dübbelde, responsable du marketing chez DEPRAG : "Avec les exigences de finitions modernes, il n'est pas seulement nécessaire de mettre en œuvre des techniques fiables et durables. Les protocoles de certification exigent des contrôles réguliers et précis des mesures et de la précision des actions répétées. Ce n'est qu'ainsi que la sécurité des processus peut être garantie." DEPRAG SCHULZ GmbH & Co. KG, basée à Amberg en Allemagne, compte parmi les meilleurs fournisseurs au monde dans le domaine des technologies de vissage, des automatismes, des moteurs pneumatiques, des outils pneumatiques. Avec ses 600 employés, la société offre depuis 1931 un service complet pour presque tous les secteurs industriels. Son activité principale se centre sur le développement de technologies de vissage et d'applications haut de gamme Pour chaque type de vissage, les ingénieurs de DEPRAG disposent de la solution optimale et répondent aux besoins particuliers de chaque client, avec un mot d'ordre : innovation et fiabilité maximales.

 

Contact presse :

Dagmar Dübbelde
La société DEPRAG SCHULZ GMBH & CO. KG
Carl-Schulz-Platz 1
D-92224 Amberg
Tel : 09621 371-343
Fax : 09621 371-199
Courriel : d.duebbelde@deprag.de

Images sous droits d'auteur : Veuillez lire attentivement nos mentions légales. Certaines images sont la propriété de tiers. Toute utilisation sans préciser la source ou toute modification pour une utilisation dans un autre but est interdite.