Communiqué de presse

Automation

 

(Communiqué de presse, Novembre 2010) Un sac filtre intelligent retient presque toute la poussière pendant que vous aspirez

Un air sans poussières permet aux allergiques de respirer

 

Un résultat irréprochable grâce à une unité d'assemblage au processus sécurisé

Une toux et des éternuements et incessants au lever, les yeux qui pleurent, le nez qui coule ou des maux de tête sont autant d'indices d'une allergie aux déjections d'acariens domestiques. Selon les experts, quelques 3,5 millions d'Allemands souffrent de ce type d'allergie, qui, avec plus de 25 %, figure au deuxième rang des allergies des voies respiratoires, juste derrière le rhume des foins. Principal élément déclencheur, les acariens de poussière domestique qui se trouvent inévitablement dans chaque foyer. Ils apprécient particulièrement les atmosphères chaudes et humides, et logent surtout dans les matelas, le linge de lit, les tapis et les meubles capitonnés. Mais si les acariens en eux-mêmes ne font aucun mal, les boulettes de leurs excréments, qui une fois sèches se décomposent en infimes particules, se retrouvent quant à elles projetées dans la pièce et restent dans l'air.

C'est pourquoi il est indispensable pour les personnes allergiques concernées de supprimer efficacement la poussière domestique. En complément du nettoyage de la literie recommandé par les spécialistes avec une isolation hermétique de son matelas et un lavage régulier de ses couvertures et de ses coussins à 60 °C, un aspirateur puissant sera votre meilleur allié pour vous soulager de la maladie. Mais il y a aspirateur et aspirateur. Le risque avec de nombreux appareils vendus dans le commerce est qu'en aspirant, les particules aspirées se retrouvent dans l'air expiré et qu'elles soient de nouveau projetées dans la pièce.

Pour lutter contre la poussière génératrice d'allergies, la marque de référence VORWERK instaure de nouveaux critères de qualité avec son très innovant aspirateur-balai Kobold 140, une génération d'aspirateurs qui retiennent véritablement 99,9 % de la poussière aspirée. Un tout nouveau système de filtre unique en son genre y est dédié. Le premier sac filtre Premium au monde certifié TÜV dont est équipé le Kobold 140 constitue, selon son fabricant, une protection totale et durable contre la poussière. Michael Weber, Responsable de la communication chez VORWERK explique : "Jusqu'ici, le seul moyen d'obtenir une propreté en profondeur était d'équiper l'appareil de plusieurs filtres différents. Il était compliqué de les changer et il arrivait qu'on oublie de le faire. Remplacer un sac Premium plein par un vide ne nécessite désormais qu'une seule opération et se fait en un tour de main. Maniable, simple et parfait dans l'action."

Cette technologie de filtration novatrice, brevetée sept fois, répond à trois exigences. La couche de préfiltre contenue dans la poche du filtre capte d'abord les particules plus grossières. Des perles anti-odeurs placées à l'intérieur du sac absorbent les mauvaises odeurs qui peuvent en provenir. Le filtre HEPA retient enfin 99,9 % de la poussière domestique à l'origine des allergies. Le remplacement de votre ancien sac-filtre par un nouveau Premium s'effectue le plus facilement et proprement du monde : il suffit d'ouvrir le couvercle de l'unité du filtre, d'en retirer le sac d'aspirateur plein et d'y placer le nouveau. La poussière reste ainsi à sa place, au fond du sac. En un clic la fermeture referme le tout bien hermétiquement. Michael Weber explique : "Ce qui est entré ne ressort plus. Les personnes allergiques peuvent ainsi remplacer elles-mêmes le sac de leur aspirateur sans entrer en contact avec les allergènes qui lui sont nocifs. L'air expulsé par le Kobold 140 est d'ailleurs 1000 fois plus pur que l'air que vous respirez normalement."

En complément de cette formidable technologie de filtration qui rend le Kobold 140 spécialement adapté aux allergiques, les ingénieurs de VORWERK ont équipé leur dernier appareil d'une nouvelle conception et d'un nouveau moteur. Petit, à peine quatre kilos, et particulièrement maniable grâce à l'embout à rotule qui prolonge le balais, le nouvel aspirateur domestique VK 140 se faufile dans tous les coins. Le manche entièrement télescopique de l'appareil permet de passer l'aspirateur sans se faire mal au dos, pour disparaître de nouveau entièrement dans l'appareil une fois le terminé. D'un point de vue ergonomique, le Kobold 140 s'adapte ainsi parfaitement en hauteur et trouve aussi bien sa place dans les endroits les plus exigus. Sa poignée creuse, très pratique et comportant un second interrupteur, facilite son maniement.

Tout en haut du corps du Kobold 140, le nouveau moteur, avec à peine 74 dB, tourne silencieusement. En fonctionnement, l'air est aspiré par en-dessous, traverse le sac Premium et ses filtres, pour atteindre directement la partie supérieure de l'appareil où il est de nouveau expulsé. Grâce au trajet direct de l'air, le système d'entraînement, petit et léger, est extrêmement efficace : Le VK 140 n'a besoin que de 900 watts et atteint ainsi pas moins de 60 000 tr/min. "La poussière n'a aucune chance", affirme Michael Weber. "De plus, le moteur est plus petit et plus léger de 45 % par rapport au modèle précédent. C'est notre conception de l'innovation." Les autres cheveux et peluches récalcitrantes ne sont pas un problème pour le brosseur électronique 360 du Kobold 140. Les poils rotatifs et la large fente d'aspiration s'en chargent. En outre, grâce à la brosse matelas et au nettoyage à domicile de vos matelas, inutile de vous rendre dans un magasin spécialisé.

Quand on est pionner dans la recherche et l'innovation, aucun compromis n'est possible quant aux matériaux et à la mise en œuvre. C'est dans ce contexte que VORWERK s'est mis en quête d'un prestataire de services complet et compétent, capable, dans le cadre de la fabrication du nouveau Kobold 140, d'assurer la fabrication de l'unité de montage pour le vissage des coques inférieure et supérieure de l'aspirateur, et de concevoir une unité à part pour le montage et le contrôle du manche. DEPRAG SCHULZ GMBH & CO. KG, située dans la ville bavaroise d'Amberg, dispose de dizaines d'années d'expérience et d'une grande polyvalence dans le domaine des technologies de vissage et d'alimentation. Fort de systèmes de vissage innovants, de techniques de mesurage sûres et modernes et de technologies d'alimentation sophistiquées, DEPRAG constitue un partenaire de choix pour la mise au point de solutions d'assemblage. Vient s'ajouter à cela l'immense savoir-faire des ingénieurs de DEPRAG. Carsten Hollatz, responsable des achats chez VORWERK, fait l'éloge de sa collaboration avec le constructeur haut-palatin : "Par rapport aux intégrateurs de systèmes qui sont contraints d'acheter en plus des composants clés, DEPRAG nous offre des solutions techniques complètes réalisées en interne." De la réalisation du concept pour une tâche d'assemblage spécifique à la sélection de la technologie de vissage et d'alimentation appropriée, en passant par la gestion des pièces, les commandes et l'ensemble des processus de réalisation qui y sont associés, le constructeur d'unités qu'est DEPRAG fournit à lui seul toutes les techniques nécessaires. "Un gros avantage pour nous, explique Carsten Hollatz, car l'automatisation des montages requiert de nombreux services. En cas de besoin, il nous faut un partenaire capable de prendre toute la responsabilité et de nous accompagner de toutes ses compétences."

L'unité de montage livrée chez VORWERK à Wuppertal permet de visser les coques supérieure et inférieure préassemblées du boîtier de l'aspirateur, lequel contient le soufflet du sac Premium utilisé pour la filtration de l'air aspiré et le moteur. Plus loin, une autre machine fixe le crochet pour le câble à la poignée du Kobold 140 déjà montée sur le manche télescopique, et vérifie les étapes précédentes de fabrication. Les deux systèmes de montage DEPRAG permettent ainsi à chaque équipe de VORWERK, dans la région du Bergischen Land, de monter quelques 1600 aspirateurs Kobold 140.

Le système d'assemblage automatisée de boîtiers d'aspirateurs effectue des tâches complexes de montage mais aussi de contrôle, réalisées de manière successive ou simultanée sur les pièces. L'élément préassemblé (coques supérieure et inférieure) est ensuite automatiquement emmené vers la gauche sur un convoyeur, jusqu'à sa position de départ dans l'unité de montage. Un signal de départ est activé et le processus d'assemblage commence. Le système soulève la pièce du convoyeur et la maintient horizontalement par deux coulisseaux. Les coulisseaux sont munis de goupilles flexibles dotées de ressorts et comparent les tolérances et le gauchissement de la pièce de plastique. On s'assure ainsi que la pièce est bien fixée et qu'elle ne peut en aucun cas être rayée lors du montage. Un abaisseur enfonce le boîtier vers le bas dans le porte-pièce.

La pièce est-elle fixée dans la bonne position ? D'après la forme des nervures de la pièce en plastique, le dispositif de montage "détecte" que la pièce est bien en place, après quoi les étapes suivantes de l'assemblage peuvent commencer. À l'aide d'une sonde de profondeur, la machine s'assure alors de la présence des soufflets préassemblés du sac Premium breveté du Kobold 140. Au même moment l'étanchéité à l'air des soufflets est testée par un essai sous vide. Si les soufflets ne sont pas étanches, le module défectueux est automatiquement déchargé et transféré à l'atelier de réparation au sein même de l'usine.

La présence du crochet d'enroulement du câble de l'appareil est également vérifiée à l'aide d'un capteur. Une fois tous ces processus de vérification validés, l'unité de vissage entre en action. Pour gagner de l'espace, elle est placée en contrebas, sous le porte-pièce et se déplace vers le haut au lancement du processus. Une broche de vissage à renvoi d'angle type MINIMAT® de type 377-520-7U-F6.3 fait tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre le commutateur de l'appareil, qui régulera ensuite la puissance d'aspiration de l'unité, en position 3. Très important : lors des étapes suivantes de montage du manche télescopique, les contours de l'axe du commutateur du manche et l'entraînement de l'interrupteur ne s'emboîtent que dans cette position ! Dès qu'elle atteint un couple de 1 Nm, la MINIMAT® s'arrête automatiquement. S'il apparaît lors du test suivant que le réglage prévu sur 3 du commutateur n'est pas atteint, la pièce est envoyée en réparation.

Pendant le contrôle de position du commutateur, neuf visseuses MINIMAT®-C de type 347C-528-31 enfoncent simultanément deux types de vis différents avec un couple de vissage de 1 Nm : trois vis B3,5 x 15,5 mm et six vis B3,5 x 40 mm. Pour un gain de place, les visseuses sont disposées de manière aussi rapprochée que possible. Le contrôle des couples de vissage est réalisé par un arbre de mesure DMS intégré à la broche de vissage. Le double contrôle de profondeur dont est dotée chaque visseuse de cette unité de vissage DEPRAG assure une sécurité supplémentaire du processus. Les pièces du boîtier sont maintenant solidement fixées. Toute pièce réalisée dont le vissage n'est pas conforme est "envoyée" en réparation.

Le serre-flanc et l'unité de vissage reviennent maintenant en position initiale et le système de levage descend le boîtier correctement assemblé sur le convoyeur : le corps d'aspirateur achevé sort de l'unité vers la gauche. Au même moment, les neuf vis suivantes sont acheminées dans l'installation par le biais du dispositif d'alimentation en série intégré de la Série 5 de DEPRAG. Des bols vibrants simples et double sortie entrent alors en action, alimentant les vis qui seront ensuite directement "soufflées" au moyen d'un tuyau souple dans l'embouchure de la visseuse.

Un poste de réparation est intégré sur le convoyeur du processus de fabrication automatisé. Si l'unité envoie une pièce dite "non conforme" pour reprise, un opérateur peut alors décider si une correction est nécessaire ou non. Si ce n'est pas le cas, la pièce est mise au rebut. Le vissage manuel est contrôlé par des capteurs intégrés : sans amélioration l'unité sort la pièce contestée du processus.

Pour l'assemblage de la poignée du manche télescopique, VORWERK fait également appel à une unité de montage DEPRAG. Une série de processus de contrôle est intégrée dans la fabrication et permet de garantir la qualité de la production, priorité absolue pour VORWERK. Avant que le processus ne débute dans la machine, un opérateur assemble manuellement le crochet pour le câble sur la poignée de l'aspirateur, positionne l'ensemble du manche dans l'unité et insère un ressort. L'interrupteur coulissant de la poignée servant à réguler la puissance d'aspiration est alors sur 0.

Commencent alors les processus de contrôle cruciaux et l'assemblage du manche dans l'unité de montage. Une fois en place, le manche est immobilisé dans la machine au moyen de différents dispositifs de serrage, 17 vérins au total. Ils assurent le bon maintien de la pièce et empêchent ainsi sa déformation. À l'avant au niveau de la poignée et au milieu, des vérins de serrage assurent le bon positionnement du manche. Sur la gauche du système d'assemblage, un mandrin maintient le manche dans sa fixation. Ce mandrin multifonctions permettra ensuite d'effectuer un essai par traction sur la poignée. D'autres vérins empêchent la pièce d'être retirée avant que toutes les étapes de fabrication soient achevées.

Le premier processus de contrôle vérifie d'abord que l'interrupteur coulissant de la poignée de l'aspirateur se trouve bien sur 0 (l'aspirateur terminé est alors éteint). Dans le cas contraire, l'unité d'assemblage s'arrête avec un message d'erreur, et requiert une correction. Une fois l'interrupteur sur 0, la machine passe à l'étape suivante. Une jauge tampon glisse dans la poignée et en contrôle les contours intérieurs : les intervalles à l'intérieur de la poignée sont-ils bien placés par rapport à l'interrupteur coulissant ? Les erreurs provenant des opérations d'assemblage précédentes peuvent ici être décelées et éliminées. La poignée est enfin emmanchée sur le tube.

Une broche déplacée par un vérin pneumatique fait alors passer le commutateur coulissant se trouvant sur la poignée de l'aspirateur de 0 (aspirateur éteint) à 3 (puissance maximale). Une fois terminé, le Kobold 140 quittera l'usine ainsi réglé, comme indiqué également sur le boîtier. Simultanément, un nouveau test est effectué : on contrôle que le manche est positionné selon un angle bien précis. L'installation autorise alors la poursuite de l'assemblage.

Le crochet de câble préassemblé par l'opérateur doit maintenant être vissé sur la poignée. Grâce à un dispositif d'alimentation de la Série 5, qui fonctionne sur le principe d'un bol vibrant hélicoïdal, les vis nécessaires arrivent automatiquement. Une visseuse avec capteur de couple intégré MINIMAT®-C fixe le crochet à la profondeur spécifiée. La MINIMAT®-C de type 347C-528-31 utilise un capteur piézo, qui lui permet de contrôler dans le même temps la qualité du vissage à l'aide de sa profondeur. Simultanément, l'unité vérifie que le capot de la poignée a au préalable bien été enclenché. Une jauge tampon du mandrin s'introduit et tire sur un "nez" prévu à cet effet. Cet essai de traction vérifie que le tube du manche est bien enclenché et que la poignée est correctement fixée.

Le crochet du câble pivote maintenant sur 30 degrés et permet ainsi lors du futur emballage de la poignée de laisser le crochet toujours bien enclenché. À la fin du processus de montage, avant que l'opérateur ne sorte la pièce, chacune d'entre elles est estampée à chaud afin qu'elles soient garnies d'un numéro de fabrication. Dans le cadre du management de la qualité, cela permettra de retrouver le poste de fabrication où aura été assemblé le manche télescopique.

L'entreprise VORWERK & CO. est une entreprise familiale fondée en 1883 dont le siège se trouve à Wuppertal. L'activité principale de l'entreprise, qui s'est développée à partir d'une ancienne fabrique de tapis, est la distribution directe dans le monde entier de produits de haute qualité. Les produits Kobold réprésentent 31 % du chiffre d'affaires et proposent avec les aspirateurs à main Kobold et les aspirateurs chariots Tiger des solutions haut de gamme pour les agents d'entretien. En 2009, VORWERK a réalisé un chiffre d'affaires de 695 millions d'euros avec ses produits Kobold, en premier lieu en Italie, Allemagne et Chine.

DEPRAG SCHULZ GMBH & CO. KG compte 600 employés dans plus de 50 pays. Cette moyenne entreprise de renom exerce dans le domaine du vissage, de l'automation, des moteurs et des outils pneumatiques. En tant que prestataire de services complet, elle conçoit et fabrique non seulement des visseuses industrielles et des dispositifs d'alimentation de vis de haute qualité destinés à une utilisation fixe ou portative, mais fournit également des systèmes de mesure innovants et des solutions d'assemblage complètes.
 

Contact presse : Dagmar Dübbelde
La société DEPRAG SCHULZ GMBH & CO. KG
Carl-Schulz-Platz 1
D-92224 Amberg
Tel : 09621 371-343
Fax : 09621 371-199
Courriel : d.duebbelde@deprag.de

Images sous droits d'auteur : Veuillez lire attentivement nos mentions légales. Certaines images sont la propriété de tiers. Toute utilisation sans préciser la source ou toute modification pour une utilisation dans un autre but est interdite.